L'opposition veut s'adresser au Tribunal de La Haye

Les juristes de l'oppositions recueillent des preuves sur les actions du gouvernement lors des manifestations en Ukraine pour les soumettre à la Court pénale internationale.

Cela a été déclaré par le chef du parti politique "Svoboda" (Liberté) Oleh Tyahnybok.

« Nos juristes ont commencé à recueillir des preuves contre les bourreaux, à propos des tortures, enlèvements de personnes. Nous allons soumettre ces documents au Tribunal de La Haye car ces crimes relèvent des compétences de cette institution internationale. » - a déclaré Tyahnybok.

« Nous vous invitions à nous aider à recueillir ces preuves. Plus de preuves on aura, plus elles seront de qualité, plus on aura de chance réelle pour une décision positive de la cour. » - a-t-il déclaré.

L'Ukraine n'est pas obligée de reconnaître la Cour pénale internationale : Kyiv a signé, mais pas ratifié le Statut du Rome - l'accord international sur cette cour.

La Cour constitutionnelle de l'Ukraine a reconnu, que la partie de cet accord ne correspond pas à la Constitution ukrainienne.

Source : Ukraïnska pravda

Commentaires